Tout d' abord, situons géographiquement Périgneux.

Notre village se trouve dans les premiers contreforts des monts du Forez, à environ 35 kilomètres à l' ouest de Saint Etienne.
D' une superficie de 3200 ha, il se compose d' un bourg et d' une quarantaine de hameaux. Son relief est très accidenté et son altitude varie de 450 à 701 m, point culminant au lieu dît "La Croix Blanche".

Son origine n' est pas connue avec précision. Toutefois, des fouilles archéologiques effectuées dans les années 1980 sur le site du lieu dît "Suc de la Violette" ont révélé une présence humaine environ 3000 ans avant JC.

Les légendes autour du passage de Saint Martin dans la région trouvent un écho particulier à Périgneux où de nombreuses pierres portent le nom de ce personnage : la pierre Saint Martin - l' écuelle de Saint Martin - le lit de Saint Martin.
Nous évoquons ce fait plus en détail dans la rubrique "Patrimoine" mais il nous donne à penser que le village existait sans doute à l' époque Celtique.

La signification du nom de Périgneux n' est pas établie formellement non plus.
Certains pensent que l' étymologie viendrait de PER (par - à travers) et IGNES (feu), soit : par, à travers le feu...
On peut imaginer que, d' après sa position géographique, Périgneux se trouvait être un point stratégique entre la plaine du Forez et Saint Bonnet le Château (le Chastel) et que, de ce fait, il aurait pu servir de mirador sur lequel on allumait un feu en cas d' alerte.
D' autres pensent que, en vieux français, Périgneux désignerait un lieu riche en pierres.

En ce qui concerne l' orthographe de Périgneux, on n' en trouve aucune trace durant le premier millénaire et ce n' est qu' au 18 ème siècle que l' on trouve pour la première fois l' orthographe actuelle.

Citons au passage quelques façons de l' écrire à travers les siècles:

- Ecclesia de Padriniaco en 984
- Ecclesia de Parigneux en 1225
- Pairignacus en 1392
- Payrigniacus en 1441
- Peyrigneu en 1535
- Pérignieu en 1614
- Peyregneu en 1711
et enfin Périgneux en 1755.

Le nombre d' habitants a fortement varié au fil du temps. Un recensement de 1680 fait état de 396 feux soit entre 1584 et 1980 habitants en comptant 4 ou 5 âmes par foyer.
En 1810, époque de pleine activité pour les carrières, on dénombrait 2545 habitants. Leur déclin a entraîné une lente diminution de la population. 1785 habitants lors du recensement de 1880, 1680 en 1931 et seulement 765 en 1982.
On constate depuis cette date une sensible remontée, 896 habitants sont recensés en 1991 et, 18 ans plus tard en 2009 nous sommes 1304.
C' est en décembre 1990, par délibération du Conseil Municipal, que les habitants prendront définitivement leur nom de Pérignois et Pérignoises.

La commune est dotée d' armoiries depuis 1988. Elles symbolisent tout à la fois un passé ancien avec une évocation du château de Miribel et, avec les épis de blé, le Périgneux d' aujourd'hui dont la vocation reste essentiellement agricole. Dans sa description héraldique, le blason est "d' azur, au château donjonné d' or posé sur une terrasse de sinople et accompagné en chef de deux sautoirs formés chacun de deux épis de blé or".
L'association Accueil Le patrimoine Les métiers